Le forum de l'association Varock Films
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Takashi Miike - Le topic officiel

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
varock
Il couche avec la secrétaire...
avatar

Nombre de messages : 6595
Age : 36
Localisation : In the Mouth of Madness
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Takashi Miike - Le topic officiel   Mer 23 Aoû - 18:53

Oui je vais écrire ma critique sous peu... ET en fait c'est la quatrième fois que je vois Ichi....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.varock.fr
varock
Il couche avec la secrétaire...
avatar

Nombre de messages : 6595
Age : 36
Localisation : In the Mouth of Madness
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Takashi Miike - Le topic officiel   Mer 23 Aoû - 21:10

Ichi the Killer



2001

Attention ! Pièce maiîtresse dans la filmo de Miike !

Kakihara est un des membres du groupe Ando, un groupe de Yakuza. Il est à la recherche de son boss ; le même boss qui, au début du film, se fait tuer par Ichi. Ichi est contrôlé par un des membres du groupe adverse. Du coup, Kakihara accuse, torture et finit par trouver le coupable. C'est donc un jeu de chat et souris qui va suivre entre Ichi et Kakihara.

Soyons clairs, je résume vite fait ! La galerie de personnages et de seconds rôles dans ce film est plutôt impressionnante. On fait des éloges à Tarantino ou à Ritchie quand ils jonglent avec leur perso mais Miike les explose très vite. Non pas parce que le nombre est plus élevé... Mais qu'il arrive à les développer et à les faire avancer dans l'histoire.

On dit que ce film est le plus extrême... eh bien je ne trouve pas ! Il a ce côté complètement halluciné et décalé, qui ne donne pas une énorme impression de dégoût mais de plutôt de la curiosité. Kakihara, interpreté par Tadanobu Asano, assure à mort et prend son rôle très au sérieux. Tout comme les autres d'ailleurs qui se défoncent et jouent à mort l'esprit décalé du métrage.

Bref... ce film est une merveille qu'il faut absolument voir ! Et même revoir ! Parce que l'univers de Miike est très complexe et quand on a compris son fonctionnement tout devient plus clair. J'avoue que la première fois, Miike m'a perdu... mais en le revoyant hier, et ayant obtenu ma licence pro ès Miike, j'ai comprit toute la complexité de son récit.

En tout cas, ça donne vraiment envie de découvrir le manga et l'animé tout ça !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.varock.fr
varock
Il couche avec la secrétaire...
avatar

Nombre de messages : 6595
Age : 36
Localisation : In the Mouth of Madness
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Takashi Miike - Le topic officiel   Jeu 24 Aoû - 0:28

Les boules... Ce soir c'était normalement : Happiness of Katakuris.... on regarde même pas 10 min et pouf... le dvd qui déconne grave... La je flippe, je vais voir sur le net si le firmware de mon lecteur est à jour... la réponse est oui. Le dvd ne passe pas sur les 3 lecteurs des PC ni sur la PS2... et que vois je : Que plein de dvd sont défectueux. Heureusement qu'ils ont ouvert un SAV spécial !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.varock.fr
MaTT
SpYcHoMaNiAcOdEpReSsiF


Nombre de messages : 1980
Age : 37
Localisation : order of the leech
Date d'inscription : 25/05/2006

MessageSujet: Re: Takashi Miike - Le topic officiel   Jeu 24 Aoû - 0:32

varock a écrit:
Les boules... Ce soir c'était normalement : Happiness of Katakuris.... on regarde même pas 10 min et pouf... le dvd qui déconne grave... La je flippe, je vais voir sur le net si le firmware de mon lecteur est à jour... la réponse est oui. Le dvd ne passe pas sur les 3 lecteurs des PC ni sur la PS2... et que vois je : Que plein de dvd sont défectueux. Heureusement qu'ils ont ouvert un SAV spécial !

on appel ca ne pas avoir de bol Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://champ.lan.free.fr/index.php
varock
Il couche avec la secrétaire...
avatar

Nombre de messages : 6595
Age : 36
Localisation : In the Mouth of Madness
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Takashi Miike - Le topic officiel   Jeu 24 Aoû - 0:40

G33K a écrit:
varock a écrit:
Les boules... Ce soir c'était normalement : Happiness of Katakuris.... on regarde même pas 10 min et pouf... le dvd qui déconne grave... La je flippe, je vais voir sur le net si le firmware de mon lecteur est à jour... la réponse est oui. Le dvd ne passe pas sur les 3 lecteurs des PC ni sur la PS2... et que vois je : Que plein de dvd sont défectueux. Heureusement qu'ils ont ouvert un SAV spécial !

on appel ca ne pas avoir de bol Laughing

C'est claire !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.varock.fr
varock
Il couche avec la secrétaire...
avatar

Nombre de messages : 6595
Age : 36
Localisation : In the Mouth of Madness
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Takashi Miike - Le topic officiel   Jeu 31 Aoû - 23:53

The Happiness of Katakuris



2001

Et ben... c'est, pour moi, le film le plus maudit ! Mais ça c'est personnel. Attendu pendant des mois qu'il sorte chez Asian Star, DVD qui plante, changement du DVD par Pathé. Et au moment de le regarder ? Et ben multiples coups de fil, et le truc suprême : Problème de chasse d'eau, fuite, obligé d'appeler le voisin, etc... Le bordel ! Au final, on reprend le film en soufflant et là c'est la baffe !

Miike s'adapte, tous les scénarios qu'il reçoit sont des jouets pour lui, et il va jouer différemment avec chacun d'eux. Là, il se retrouve avec un faux remake de Quiet Family, film Coréen. Ce que ça donne ? Une comédie musicale déjantée dans une auberge reculée, des passages en pâte a modeler, des chansons, beaucoup d'humour, des zombies... bref un bordel tellement soigné que ça fait vraiment chaud au coeur.

On en ressort tout retourné parce que le film touche vraiment au plus profond. C'est tout simplement fou ! C'est du Miike quoi !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.varock.fr
MaTT
SpYcHoMaNiAcOdEpReSsiF


Nombre de messages : 1980
Age : 37
Localisation : order of the leech
Date d'inscription : 25/05/2006

MessageSujet: Re: Takashi Miike - Le topic officiel   Ven 1 Sep - 0:42

varock a écrit:

Et ben... c'est, pour moi, le film le plus maudit ! Mais ça c'est personnel. Attendu pendant des mois qu'il sorte chez Asian Star, DVD qui plante, changement du DVD par Pathé. Et au moment de le regarder ? Et ben multiples coups de fil, et le truc suprême : Problème de chasse d'eau, fuite, obligé d'appeler le voisin, etc... Le bordel ! Au final, on reprend le film en soufflant et là c'est la baffe !


elle sert a quoi la secrétaire frachement ? cest abusé Laughing Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://champ.lan.free.fr/index.php
varock
Il couche avec la secrétaire...
avatar

Nombre de messages : 6595
Age : 36
Localisation : In the Mouth of Madness
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Takashi Miike - Le topic officiel   Dim 3 Sep - 23:28

Sabu



2002

Encore sur le cul comment Miike arrive à s'adapter au sujet, il change encore radicalement de mise en scène et livre un film beau, brut et poétique.

Eiji et Sabu, dans le Japon du 17ieme siècle, sont des amis d'enfance. Arrivé à l'age adulte, Eiji est accusé d'avoir volé un objet précieux et est envoyé en maison de correction pour son acte où il passera 3 ans. Pendant ce temps, son ami Sabu veut l'innocenter. Mais Eiji ne veut rien entendre et compte bien se venger à sa sortie.

Dit comme ça, on pourrait penser à un film violent qui passe très vite sur le stade emprisonnement et s'intéresse à la vengeance. Mais Miike ne l'entend pas de cette oreille et va développer tous les sentiments de toute cette galerie de personnages forts en charisme dans ce monde sans pitié.
Un film d'une beauté incroyable, toujours soutenu par une direction d'acteur hors pair et à un jeu sans faille. Sabu, avec ses deux heures, passe tout seul et nous fait vibrer ! J'ai vu que le film n'était pas apprécié sur le net en général et je me rend compte que la majorité des gens pensent que Miike ne fait "QUE" des films dit "extrême" alors que non, il sait aussi développer des sentiments simples, beaux, nous faire rire, etc. Vivement le prochain qui sera encore, totalement différent !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.varock.fr
varock
Il couche avec la secrétaire...
avatar

Nombre de messages : 6595
Age : 36
Localisation : In the Mouth of Madness
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Takashi Miike - Le topic officiel   Lun 4 Sep - 23:37

Deadly Outlaw Rekka



2002

Quoi ? encore une histoire de Yakuza ? Et ben oui... encore une... le truc bien c'est qu'elles ne se ressemblent pas chez tonton Miike.

Ca commence fort quand le chef d'un super gang de Yakuza se fait assassiner par un tueur du clan adverse. Les gangs demandent alors une trêve mais... le fils du chef et son "frère" ne l'entendent pas de cette oreille.

Classique... Classique ? Nooonnn ! Parce que Miike y rajoute une bonne touche de folie et de nawak et nous donne encore des personnages hauts en couleurs. Rikki Takeuchi nous fait toute sa galerie de "têtes" pour notre plus grand plaisir, allant même jusqu'a se teindre les cheveux pendant le film. On a aussi le droit à du Gunfight délirant et une fin touchante. Que demande le peuple ? Un autre film de Yakuza ? Ok... Le prochain c'est Gozu ! tongue

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.varock.fr
varock
Il couche avec la secrétaire...
avatar

Nombre de messages : 6595
Age : 36
Localisation : In the Mouth of Madness
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Takashi Miike - Le topic officiel   Dim 10 Sep - 23:42

Gozu



2003

Minami et Ozaki sont deux yakuzas qui traînent tout le temps ensemble. Sauf que Ozaki devient de plus en plus parano et commence à disjoncter. Après une "mauvaise" blague de Ozaki sur un chien anti Yakuza, leur boss décide de les envoyer à Nagoya pour faire la tournée des gangs... Mais à l'entrée de la ville, Minami a un petit accident et Ozaki se cogne à la tête... et meurt. En arrivant à Nagoya, Minami ne sait plus quoi faire. Il décide donc de s'arrêter dans un restaurent tenu par des gens étranges (des hommes habillés en femme)... laissant le corps de Ozaki dans la voiture. Mais après avoir avalé une mixture "flanc salé" dont on sait d'où elle provient mais en même temps on veut pas le savoir, Minami tombe malade et court vomir aux WC. En revenant à sa place, la lumière se fait jaune... et Ozaki a disparu de la voiture.

Voilà le point de départ de Gozu, l'une des pièces maitresses, pour moi, de Takashi Miike. Surement son oeuvre la plus proche d'un film de David Lynch (que j'adore aussi !) tout en gardant son propre univers. Miike ne copie pas, il fait à sa sauce... et diable, que ça fonctionne !

Au départ V-film au Japon, Gozu se fait vite repérer et a le privilège d'être distribué un peu partout... dont la quinzaine des réa à Cannes... Je n'imagine pas la tête des festivaliers quand ils ont vu cet OFNI sur l'écran de ciné !

Vision hallucinée du monde des Yakuzas, Miike décrit le rêve et le cauchemar, et parle de la naissance de l'être. Le film va donc passer par toutes les étapes, conception, naissance, et même... changement de sexe. Et oui, même sans révéler le film, il ne faut pas s'attendre à du tout mâché ! Miike va donc nous livrer tout un tas de situations toutes plus saugrenues que les autres, exemple : une casse qui récupère les peaux des Yakuzas assassinés dans les voitures et les accroche sur des cintres, une femme et son frère qui "fabriquent" du lait... "maison", l'acolyte de Minami et son physique étrange...

Mais là où le film est incroyablement prenant, c'est que Miike garde le spectateur en haleine grâce à un personnage qui reste "humain" et qui hallucine autant que le spectateur : Minami. On se sent donc très proche du héros et donc plus concerné par son aventure onirique : un grand must !

PS : Les filles, si vous avez peur de l'accouchement, ce film vous est déconseillé ! Twisted Evil

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.varock.fr
varock
Il couche avec la secrétaire...
avatar

Nombre de messages : 6595
Age : 36
Localisation : In the Mouth of Madness
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Takashi Miike - Le topic officiel   Lun 11 Sep - 23:08

Yakuza Demon



2003

Seiji fait partie d'un groupe de 3 Yakuzas très unis depuis très longtemps. Pendant ce temps, deux gros clans sont en guerre et le groupe de Seiji doit en faire les frais et rembourser leur dettes sous peine de voir leur boss aller en taule. Et c'est malheureusement ce qui va se passer. Seiji va laisser sa partie "demon" parler et braquer l'un des deux clans et en profité pour tuer le boss. Mais l'assassinat déclenche une guerre encore plus grosse contre les 3 Yakuzas.

Disons le tout de suite, Kikoku ne fait pas partie des meilleurs films de Miike. A la base, V-film, Kikoku surprend... Non pas son manque d'argent (qui ne se voit absolument pas, Miike a tellement une troupe d'acteurs prêts à tout pour lui que son film à l'air de coûter 50 fois plus cher), mais surprend par son rythme très lent. D'accord les gunfights sont toujours aussi bon et brutaux mais le film aurait facilement pu durer 25 minutes de moins. On se retrouve donc avec un début qui reste beau mais classique "Miike" et après... on a le droit à un passage à vide pas forcément embêtant mais qui fait qu'on peut facilement décrocher de l'intrigue, comme si le sujet n'intéressait plus Miike. Mais le film redémarre fort en cassant le rythme et nous offre une dernière demi-heure superbe... D'ailleurs, le travail sur la musique est à souligner tant elle accompagne à la perfection les actions sans trop grignoter les émotions.

un petit film donc... mais un bon moment !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.varock.fr
varock
Il couche avec la secrétaire...
avatar

Nombre de messages : 6595
Age : 36
Localisation : In the Mouth of Madness
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Takashi Miike - Le topic officiel   Mar 12 Sep - 23:44

Negociator



2003

Après un braquage de supérette, 3 braqueurs masqués de casques, prennent en otage un hôpital. La police fait alors appel à des négociateurs. La femme de l'un d'eux est parmis les otages. La nuit va être longue et l'histoire va se compliquer bien au-delà de la simple demande de rançon.

Wow ! C'est ce qu'on prononce quand le film se termine ! Encore un V-film pour Miike... et là c'est un tour de force ! Photo magnifique (sûrement tourné en HD), acteurs impecs (comme d'hab avec lui !), et rebondissements en pagaille !

Negociator est en fait un best-seller au Japon. Miike fait alors un film encore différent de toute sa filmo et nous surprend à bien des moments. Ici pas de violence gratuite et fun, pas de situations décalées (on a quand même le droit à un passage assez drôle !), ici tout est ancré dans la réalité et... c'est noir ! Un très très TRES bon Thriller au final qui surprend encore plus quand la prise d'otages se termine... Mais je n'en dit pas plus tellement ce film mérite d'être découvert !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.varock.fr
varock
Il couche avec la secrétaire...
avatar

Nombre de messages : 6595
Age : 36
Localisation : In the Mouth of Madness
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Takashi Miike - Le topic officiel   Sam 16 Sep - 12:40

Bon et ben... Pas de critique de One Missed Call, surement un autre jour mais la je viens d'en pondre une énorme et "blame" effacé à cause d'une connerie. Cool Evil or Very Mad

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.varock.fr
varock
Il couche avec la secrétaire...
avatar

Nombre de messages : 6595
Age : 36
Localisation : In the Mouth of Madness
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Takashi Miike - Le topic officiel   Mar 19 Sep - 0:30

One Missed Call



2004

Citation :
Un soir, Yumi est témoin d'un étrange incident.
Son amie Yoko reçoit un message identifié comme émanant de son propre téléphone, mais daté de trois jours plus tard. Si la mélodie qui annonce l'appel lui est inconnue, Yoko reconnaît en revanche sa propre voix sur l'enregistrement : un cri d'effroi qui lui glace le sang. Elle raccroche et tente de ne plus y penser. Mais trois jours plus tard, Yoko meurt à l'heure et dans les conditions exactes du message prémonitoire.
Au lycée, un événement similaire se produit quelques jours seulement après la mort de Yoko. Un élève disparaît dans des circonstances inexplicables. A chaque nouvel appel, la sonnerie et le message spécifiques annoncent une mort certaine à leur destinataire, avec la date et l'heure exactes.
Yumi décide d'enquêter. D'autant que sa meilleure amie Natsumi a elle-même reçu un appel fantôme...

A lire le synopsis… la première chose que l’on se dit c’est : Encore un film qui surf sur la vague « Ring ». Ma réponse est Oui… Mais ! Pourquoi « mais » ? Parce que vu le nom du réalisateur on est en droit d’attendre quelque chose différent.

C’est pour ça que les « pros » Miike peuvent être déstabilisés pendant la première heure. Tout simplement parce que le scénario de One Missed Call est construit comme Ring… Suffit de remplacer deux ou trois éléments et de remplacer la K7 maudite par les portables. Mais Miike va apporter quelque chose au genre : SA patte ! Parce que oui, n’en déplaise aux nombreux détracteurs du film, elle est bien là ! A commencer par la mise en scène toujours chargée en dialogues filmés en plans séquence. Mais ça ne s’arrête pas la… Dès l’arrivée de la scène dans l’hôpital désaffectée le film part sur un nouveau sentier et Miike se fait plaisir… Budget plus confortable oblige. Le bonhomme n’ayant pas souvent les moyens, là il se fait plaisir : fantôme qui a de la gueule, décors somptueux, mouvements de caméra ultra léchés, photo parfaite, etc. Surtout que le film fait vraiment peur à partir de cette séquence. Mais le reste du film n’est pas non plus à jeter mais il serait con de se limiter à la première partie.

Film de commande, Miike livre donc une œuvre où il met quand même ses tripes et où il s’investit à fond. Il livre donc encore la preuve finale qu’il peut s’adapter à n’importe quel genre : que ce soit V-film, série télé ou film. Chapeau !

Je sais que la majorité du public n’a rien compris à la fin du film. Et je peux le comprendre tellement cette fin est ancrée dans l’imagerie de Miike… C'est-à-dire que cette fin est « imagée » et fait appel au rêve.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.varock.fr
varock
Il couche avec la secrétaire...
avatar

Nombre de messages : 6595
Age : 36
Localisation : In the Mouth of Madness
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Takashi Miike - Le topic officiel   Mar 19 Sep - 0:42

Zebraman



2004

Citation :
Enseignant, Shinichi n'est respecté ni dans son travail (ses élèves se moquent de lui) ni dans sa famille (sa femme le trompe). Exaspéré par cette morne existence, il décide de se fabriquer le costume de Zebraman, le super héros de son enfance et de partir à l'aventure...

Pour fêter le 100ième film de l’acteur Sho Aikawa, l’un des acteurs fétiche de Miike, Takashi Miike décide de lui trouver un rôle à sa mesure et de marquer le coup ! C’est à cette occasion que Zebraman a vu le jour !
Film déjanté qui reprend les codes du film de super héros (recherche d’identité, confiance en soi, découverte des pouvoirs) et utilise toute la culture japonaise pour ce qui est de l’identité… Ici on se rapproche plus de Ultraman que de Spider-man. Et quelque part… C’est tant mieux ! Non pas que ne n’aime pas Spider-man mais le film a un tel décalage avec la production actuelle qu’il en devient attachant dès le départ.

Parlons-en de la production actuelle, Miike se permet un petit passage délirant dans lequel le héros regarde une série télé où un héros en collant façon Bioman combat une Sadako sous acide.

Le message du film… et bien on commence directement avec : Anything Goes. Tout peux arriver si l’on y croit ! C’est donc ce qui va se passer avec ce père de famille à côté de la plaque. Son costume évoluera même avec lui en passant par trois stades (le premier fait main façon cosplay du pauvre, le deuxième plus fin et robuste mais portant toujours une marque fait main et le troisième en cuir et une cape vivante façon Spawn… la grande classe quoi).

Bref, véritable hommage aux films du genre, ce film est tellement sincère qu’il serait con de passer à côté. Je pourrais en parler longuement tellement je le porte dans mon cœur mais je vous laisse le découvrir par vous-même.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.varock.fr
varock
Il couche avec la secrétaire...
avatar

Nombre de messages : 6595
Age : 36
Localisation : In the Mouth of Madness
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Takashi Miike - Le topic officiel   Mar 19 Sep - 0:56

3 Extremes : Box



2004

Citation :
Une romancière à succès mène une vie solitaire, derrière laquelle se cache un lourd secret. Un secret qu'aimerait bien découvrir son éditeur, qui ne semble pas insensible au charme de la jeune femme.

3ième métrage du recueil 3 extremes, l’épisode de Miike est sans aucun doute le plus réussi. Non pas parce que je voue un culte pour ce réalisateur touche à tout mais parce que c’est celui qui a su parfaitement utiliser le format, à savoir le moyen métrage.

Fruit Chan avait fait un long métrage et avait servi une version plus courte pour le recueil… Et ça se sent pas mal (même si il reste excellent !) et Park Chan Wook livrait un film un brin tape à l’œil en utilisant sa renommée. Et même s'il reste très bien réalisé il souffre d’un manque de contenu flagrant. Bref… Miike évite la surenchère des deux autres et préfère une ambiance… Extreme !

Mais n’allons pas mal interpreter le mot « extrême ». Il ne faut pas s’attendre à un déluge de gore et de cris… non non… Miike sera extrême là où on ne l’attendait pas. Par exemple, Miike gère dans ce film particulièrement bien l’espace pour nous donner cette sensation de claustrophobie que peut ressentir l’héroïne. Mais là où il est le plus extrême c’est dans le traitement de la chaleur. Froid « extrême » à l’exterieur symbolisé par des décors enneigés et superbes contre chaleur extrême en intérieur (même si le décor est froid… Il y aura toujours une impression de chaleur grâce notamment à des réchaux, du feu, etc). Tout pour symboliser la sensation que l’on ressent quand on est enfermé dans un endroit restreint.

Film contemplatif, le film ne s’égare pourtant pas et nous livre une poésie somptueuse sur le rapport frère / sœur. Magique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.varock.fr
varock
Il couche avec la secrétaire...
avatar

Nombre de messages : 6595
Age : 36
Localisation : In the Mouth of Madness
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Takashi Miike - Le topic officiel   Mer 20 Sep - 1:06

IZO



2004

Critique de Fanny du film le plus compliqué de Miike.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.varock.fr
Miss Varock
Elle couche avec le directeur...
avatar

Nombre de messages : 1175
Age : 34
Localisation : Reims
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: Takashi Miike - Le topic officiel   Mer 20 Sep - 1:29

Izo est un film étrange. Complexe. Un casse-tête de deux heures, bourré de symboles, où Miike exprime un pessimisme que personne n'attendait, qui surprend, qui fait douloureusement réfléchir.
Izo, le personnage principal, est un mystère à lui tout seul, que l'on mettra tout le film à découvrir et à comprendre. Mort dans la douleur, il se perd dans différentes époques et différents lieux, tuant sans états d'âme quiconque se met en travers son chemin. Quidams, de tous les âges et de toutes sortes, se font ainsi exterminer, de même que des hordes de mercenaires à ses trousses. Cela donne lieu à des scènes de baston énervées, parfois extrêmes. Mais que cherche Izo ? Pourquoi est-il poursuivi ?
Il est difficile de se lancer dans des explications sans spoiler le film. Je ne continuerai donc pas sur cette voie.
Qu'incarne Izo ? c'est là, la question essentielle du film, pour ne pas dire sa raison d'être ultime. Izo incarne la souffrance, dans une boucle sans fin, dans une quête improbable du nirvana. Cette signification prend toute son ampleur avec l'utilisation d'images d'archives (notamment de la seconde guerre mondiale). Aucune débauche, aucun voyeurisme dans ces images brutes, qui nous rappellent un passé douloureux, témoin de la souffrance et de ceux qui ont fait souffrir - on remarquera que, non sans ironie, Miike a placé une image de George W Bush au tout début de Izo, et avec un peu de recul, on peut facilement imaginer que le réalisateur le place au même rang que les dictateurs que l'on voit par la suite, ou au moins qu'il en prend le chemin. La souffrance d'Izo ("tu revis éternellement ton agonie", lui est-il dit) s'exprime par ses cris inarticulés, ses pleurs, ses râles, son peu de parole. La mise en parole, justement, est effectuée par un chanteur (totalement décalé dans cet univers déchaîné, il faut le dire), dont le débit haché et le massacre à la guitare ne font qu'appuyer la symbolique de ses chansons.
Miike fait également appel à d'autres symboles se référant à la souffrance : le complexe d'Oedipe (que Izo réalise en violant sa mère), témoin des premières souffrances psychiques de l'enfance, le mythe de Sysiphe (vous savez, ce Grec dans les Enfers, condamné à pousser une énorme pierre, sans fin), incarnant à lui seul la souffrance et la continuité de cette souffrance. Izo réussit à sortir de son errance en la brisant symboliquement (il tranche le symbole "infini" sur lequel il court), mais sa quête n'est pas achevée pour autant... à penser qu'elle s'achève un jour. La fin, tragique et énigmatique, ne nous fixe pas sur le sort de ce torturé. Va-t-il renaître (dans la souffrance : dans la Bible, Dieu a condamné Eve à "enfanter dans la souffrance et le sang"), va-t-il retomber dans son errance ?
Déroutant et complexe, Izo est probablement le film de Miike qui soit le plus difficile d'accès. Mais pour peu qu'on s'y penche, qu'on s'interroge, le film en vaut largement la peine.

_________________

Wouihouhwi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miss.varock.free.fr
varock
Il couche avec la secrétaire...
avatar

Nombre de messages : 6595
Age : 36
Localisation : In the Mouth of Madness
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Takashi Miike - Le topic officiel   Jeu 21 Sep - 0:44

The Great Yokaï War



2005

Citation :
Tadashi est un jeune garçon ayant déménagé à la campagne avec sa mère et son grand-père. Mal dans sa peau suite à la difficulté d’adaptation qu’il subit, Tadashi est choisi lors d’une soirée folklorique comme le «Kirin Rider» (gardien des esprits). Un rôle qu’il prend d’abord à la légère avant de s’apercevoir que les monstres et esprits, les Yokais, existent bel et bien. Alors qu’un humain malfaisant kidnappe ces même Yokais pour les transformer en machines destructrices en vue d’asservir la Terre, Tadashi va devoir unifier le monde des esprits et mener une gigantesque bataille.

Encore un nouveau genre pour Sieur Miike qui s'attaque, pour les 60 ans de la compagnie, aux Yokaïs, monstres tous issus du folklore japonais. Doté d'un budget plus que confortable, Miike se lâche, se fait plaisir et surtout... nous fait plaisir !

Rares sont les films qui procurent autant délires visuel. Véritable conte pour enfant, allant bien plus loin que la majorité des "contes" qui sortent (Hormis Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban, ils sont rares !). Il s'attarde sur énormément de sujets et de thèmes comme l'écologie, l'enfance (bien sûr), la peur, la famille, le divorce, le sexe (et oui !), et j'en passe. Sorte de film que je serais heureux de montrer à mes enfants quand j'en aurais tellement il repose sur de vraies valeurs.

Mais Yokaï War n'est pas seulement un film à thème mais un pur divertissement comme les Japonais savent en faire. Je dois dire que de nombreux coups de coeur du moment proviennent du Japon (Casshern, Shinobi, Gamera et Miike). On découvre alors dans ce film toute la culture folklorique japonaise et on se rend compte à quel point le monde puise dans cette culture ! C'est assez hallucinant. Grande bataille, robots totalement délirants, monstres en pagaille ! Même si les SFX ne sont pas toujours au point (faute je pense à un budget qui ne doit pas être celui d'Harry Potter), on va retrouver tout ce qui fait le charme des RPG Japonais.

Bref, un gros coup de coeur pour un film énorme ! Et franchement... J'attend une suite ! Quand le film est sorti, la presse le vendait comme étant le "Seigneur des anneaux de Miike". Sachant qu'il y a déjà eu des films sur les Yokaï ce ne serait pas étonnant !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.varock.fr
varock
Il couche avec la secrétaire...
avatar

Nombre de messages : 6595
Age : 36
Localisation : In the Mouth of Madness
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Takashi Miike - Le topic officiel   Jeu 21 Sep - 0:53

Masters of Horror : Imprint



2005

Citation :
Au dix-neuvième siècle, au Japon. Un journaliste américain (Billy Drago) écume les îles japonaises à la recherche de l'amour de sa vie, une prostituée du nom de Komomo qu'il souhaite ramener avec lui sur le nouveau continent pour refaire sa vie. Parvenu sur une île dédiée à un certain monde flottant - les artistes en moins -, il se voit confier pour la nuit aux soins d'une prostituée difforme, son visage figé dans un demi-rictus, qui va lui conter le funeste destin de sa bien-aimée, mais aussi lui révéler son secret…

Wow ! Il y a peu de temps on apprenait que l'épisode de Miike n'allait pas être diffusé sur la chaine de télé cablée américaine Showtime, l'épisode étant jugé trop violent. Et bien je comprend !

C'est sûr... Il ne fallait pas dire à Miike : tiens, on te donne cet argent et tu as les pleins pouvoir sur ton film... Le seul truc c'est que tes acteurs doivent parler anglais. No problème pour Miike. Il s'entoure d'une équipe technique excellente, de la présence de Billy Drago et tourne au Japon. Et là c'est la claque et on la sent bien passer... Se disant pendant tout le métrage : il ne poussera pas plus loin... mais si !

Il aborde de nombreux thème comme l'avortement, la prostitution mais ne fait pas un film à message mais un VRAI film d'horreur. Un film qui fait grincer des dents. Adapté d'un romain japonais, le film baigne dans une ambiance d'une beauté hallucinante (rien qu'à voir les couleurs utilisées pour s'en rendre compte)... Et va virer de plus en plus vers le rêve... Ou plutôt... Le cauchemar ! Véritable film d'horreur jusqu'au boutiste, le film va loin... On commence par de la torture à l'encens sous les bras en passant par des aiguilles s'enfonçant sous les ongles et dans les gencives... Mais là... Ce n'est que le début ! Attention !!! Electrochoc !!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.varock.fr
varock
Il couche avec la secrétaire...
avatar

Nombre de messages : 6595
Age : 36
Localisation : In the Mouth of Madness
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Takashi Miike - Le topic officiel   Jeu 23 Nov - 0:48

Vite Asian Star, sort les derniers volumes de MPD Psycho !!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.varock.fr
varock
Il couche avec la secrétaire...
avatar

Nombre de messages : 6595
Age : 36
Localisation : In the Mouth of Madness
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Takashi Miike - Le topic officiel   Mer 10 Jan - 1:38

Shinjuku Triad Society



1995

Un flic japonais d'origine chinoise enquête sur une affaire de meurtre. Il va tomber sur une triade qui opère au Japon et qui bosse avec des yakuzas. Il va devoir s'en sortir seul en utilisant tous les moyens possibles.

Comme d'hab, l'histoire est tellement riche que je résume "en gros". S'il y a bien un film de Miike qui l'a fait connaître au reste du monde, c'est celui-là ! Premier d'une trilogie appellée Black Society, Shinjiku Triad Society est un film dur, froid et à la violence parfois extrême ! Miike pose ses marques et son style propre, style qu'il fera évoluer au fil du temps.

Avec un visuel très fort (la violence graphique est très réaliste) et une photo somptueuse (même si la copie n'est pas très propre) (photo bleue au Japon / jaune en Chine... bah... c'est pas Soderberg qui avait "soit disant" révolutionné le cinéma avec le même procédé dans Traffic ? Evil or Very Mad ) le film n'en oublie pas d'être beau... et je me permet de dire : comme souvent chez Miike. Il règne toujours quelque chose de beau dans ses films. Bien souvent une scène ou une phrase va tellement nous toucher qu'elle ressortira forcément au moment de parler du film. On sent bien que Miike, sous ses airs de malade mental, cache une multitude de belles choses et nous les donne au compte goutte... Une goutte de poésie dans un océan de violence... ça ne peut pas faire de mal !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.varock.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Takashi Miike - Le topic officiel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Takashi Miike - Le topic officiel
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» le Topic officiel de la Wii U #1
» [Topic Officiel] WWE 2K14
» [INFO][TOPIC UNIQUE] Autonomie de la batterie
» 211212 - Le topic officiel de la fin du monde
» [Topic Officiel] WWE 13

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Varock Films :: Hors Sujet et Archives :: - Forums Annexes - :: Cinéma-
Sauter vers: